.......................................................

Voici la préparation de mon diplome de fin d'étude. Je travaille sur le quartier de la Lucilline à Rouen: un lieu excentré du centre au bord de la Seine et proche du nouveau pont levant.
Ce journal est un lieu de rencontre avec mes enseignants. Il me permet de leur présenter mon travail régulièrement et m'aide à organiser mes réflexions, mes recherches, mes interrogations...
Les messages sont classés par ordre chronologique. Ainsi les travaux les plus récents sont placés en haut de la liste. Le sommaire permet de trouver rapidement un travail dans l'archive du blog.

mardi 13 novembre 2007

Projet - Périmètres



Après plusieurs visites sur le site, j'ai trouvé important d'ouvrir le périmètre de réflexion pour penser la ZAC Lucilline.
Le projet locomotive de la ville de Rouen "Quartier Ouest" ignore la rive gauche. Le projet piloté par l'Agglomération sur la presqu'île du Rollet n'est pas en cohérence avec les projets de la rive droite. Il me semble donc important qu'un projet plus vaste fédère ces lieux en reconversion, avec comme colonne vertébrale le sixième franchissement. Ce projet doit aller au delà d'une programmation urbaine type "PDAD", et devrait définir une stratégie de constitution de l'espace public ainsi que son dessin.

Le périmètre de réflexion:
A l'Est, le périmètre s'étend jusqu'au boulevard des Belges (qui est le boulevard extérieur, qui entoure la ville sur les deux rives). En effet, ce dernier est une véritable coupure tant physique que sonore entre le centre historique et les quartiers ouest: les infrastructures y sont très nombreuses et les aménagements peu accueillants.
Au nord, le mont Riboudet et ses quartiers résidentiels bordent notre aire de réflexion. Le traitement de l'avenue du Mont Riboudet est le principal enjeu de cette limite: cette voie au trafic très intense et peuplée de nombreux concessionnaires automobiles souffre des nuisances de sa fréquentation et de l'omniprésence de la voiture.
La limite Ouest se dessine de manière à intégrer des darses et le bassin St Gervais dans le projet. Aujourd'hui propriété du port autonome, ses quais seront à long terme de fabuleux site d'urbanisation: la présence de l'eau, du sixième franchissement, de la vallée et des différentes forêts en font un lieu privilégié. D'autre part, l'arrivée de ce nouveau pont doit se penser en terme d'infrastructure mais aussi d'espace public. Comment la ville s'articulera-t-elle autour de cet ouvrage d'art? C'est la question clef du projet, que ce soit pour la rive gauche ou droite.
Au sud, nous épouserons la limite du marché de définition organisé par l'agglomération qui comprend les nouvelles friches industrielles.

Dans le cadre de ce diplôme, je choisis de prendre une nouvelle liberté concernant le périmètre dit "opérationnel": les problématiques de la ZAC Lucilline s'étendent à un périmètre plus grand que j'appelle "périmètre de projet" qui s'étend jusque l'avenue Pasteur.


Le périmètre de projet:
Au Nord Ouest, l'église du Sacré Coeur constitue le décor de fond de l'avenue du Mont Riboudet. Il me semble important de l'intégrer au projet car à cet endroit se rencontrent différentes voies à fort trafic: la route vers Dévilles-lès-Rouen, la route dite "du Havre" qui longe la Seine, la future sortie du sixième franchissement, l'échangeur TEOR (bus/tram) et la descente de du Mont aux Malades. La gestion des flux, du stationnement et la place du piéton sont à négocier.Vers l'Est, je pousse la limite jusque l'îlot pasteur: le tissus urbain est identique à celui de la ZAC Lucilline et il semble cohérant d'anticiper la transformation de ces îlots avec une vision générale et cohérente du secteur, même si le foncier n'est pas disponible aujourd'hui.Au sud, la limite est symboliquement dessinée au bord du quai de la Seine: le franchissement de l'avenue Ferdinand de Lesseps est une condition sine qua non du projet. Ainsi, l’un des enjeux principaux est de penser et d’articuler les îlots avec les quais, et avec l’eau. A l’ouest, les projets des Docks et du Palais de Sports ne s’articulent ni au pont ni à l’aménagement de la ZAC. Le traitement de l’espace public et sa définition aideront à réorganiser le secteur.
Surfaces:
. périmètre de projet : 13 204 m²
. périmètre de ZAC : 2 840 m²





Aucun commentaire: